Rituel de fin d’année : le cadeau à la maîtresse

« Vivent les vacances / Plus de pénitences / Les cahiers au feu / La maîtresse (ou Le maître ou encore Et les profs) au milieu ! », entonnions-nous volontiers à l’approche des "grandes vacances". Je vous parle de ça, autant dire « d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître »1 ! Une époque où les parents ne savaient pas toujours – et heureusement ! – où et ce que faisaient leurs enfants… Une époque à laquelle a succédé un monde dit de bisounours dans laquelle la comptine de mon enfance n’a plus véritablement sa place2. Avant de remiser le cartable pour huit semaines de liberté toute relative – parents et grands-parents hélicoptères n’étant jamais bien loin – il est en effet de bon ton de sacrifier au rituel de fin d’année scolaire : le cadeau à la maîtresse/au maître3 !

(photo, © Marie Rosticher) 

Cadeau de la maîtresse

S’il renvoie à la tradition des étrennes4 dont on récompense, pour services rendus, pompiers, éboueurs, facteurs… ce geste hautement symbolique est surtout révélateur de ce qui fait la particularité du "métier" d’enseignant. « Enseigner revient à donner une forme d’amour altruiste et si l’enfant ressent l’implication du professeur, cela le sécurise et l’aide à apprendre », explique Maël Virat5, chercheur en psychologie et auteure.

Weiterlesen

Retrouvailles avec Jeanne Baret

Roman Jeanne Barret

En 2012, je publiais dans le magazine Ecoute (août 2012) un article (cf. ci-après) consacré à une Bourguignonne au destin peu ordinaire : Jeanne Baret1, la première femme à qui il aurait été donné de faire le tour du monde.

Weiterlesen

Fière d’être bourguignonne et… dijonnaise

Violences à Dijon juin 2020Théâtre durant trois jours (12, 13 et 14 juin) d’exactions d’une violence telle que le ministère de l’Intérieur a dû dépêcher des renforts sur place, Dijon a fait les gros titres de la presse nationale et internationale. Le Süddeutsche Zeitung  a lui aussi rendu compte de la stupeur qui a frappé non seulement les Dijonnais, mais également tous ceux qui associent à ma ville de naissance des images à mille lieues de celles dont les chaînes de télévision de France et de Navarre ne se sont pas montrées avares. 

Weiterlesen

21. Juni 2020: ein »Fest der Musik« der besonderen Art

Affiche fête de la musique 2020

Dem früheren Kulturminister von François Mitterrand, Jack Lang, hat Frankreich das »Fest der Musik« zu verdanken, das seit 1982 jedes Jahr am 21. Juni im ganzen Land gefeiert wird. Faites de la musique, Fête de la Musique (»Macht Musik, Fest der Musik«) lautet das Motto der Veranstaltung, die ursprünglich keine sein wollte. An diesem Tag werden alle, ob Profimusiker oder Amateure, dazu aufgerufen, unterm freien Himmel zu musizieren und somit ein breites Publikum an ihrem mehr oder weniger gegebenen Talent teilhaben zu lassen.

Weiterlesen

Nouveauté 2020 : le devoir de mémoire « a minima »

commemoration 1451417 1920Avec les 80 ans de l’invasion allemande de l’Europe de l’Ouest en mai 1940, les 80 ans de la signature de l’armistice entre la France et l’Allemagne le 22 juin 1940, les 75 ans de la libération des camps de concentration1, les 75 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe le 8 mai 1945, l’année 2020 promettait d’être commémorative et, en France plus particulièrement, gaullienne. « La France outragée, la France brisée, la France martyrisée, mais la France libérée » entendait célébrer dignement les 130 ans de la naissance et les 50 ans de la disparition du général de Gaulle, figure tutélaire de la Ve République, ainsi que les 80 ans de l’appel qu’il lança le 18 juin 1940 après avoir quitté la France qui s’apprêtait à s’engager « dans la voie de la collaboration »2.

Et puis, la3 Covid-19 est arrivée et avec elle, une nouvelle manière de s’acquitter du « devoir de mémoire » : nombre restreint d’écharpes tricolores, pas de vétérans ("personnes à risque"), pas de public et, ceci expliquant sans doute cela, pratiquement pas de médias. Place donc à la « commémoration à huis clos » ou « a minima », expressions qui ont immédiatement fait florès alors qu’elles frisent le contresens.

Weiterlesen

Marie-Odile Buchschmid
Birkenweg 14
82291 Mammendorf

marie-odile.buchschmid@t-online.de
www.moenmots.de
Linkedin

Newsletter Abonnement

Bitte geben Sie Ihre E-Mail-Adresse ein und klicken Sie anschließend auf Newsletter abonnieren.
* Mit der Anmeldung zum Erhalt des Newsletters akzeptiere ich die Datenschutzbestimmungen und erkläre mich einverstanden, dass moenmots.de mir per E-Mail Informationen zusendet. Die Einwilligung zum Bezug des Newsletters kann jederzeit mit Wirkung für die Zukunft widerrufen werden. Hinweis: Sie können Ihre Einwilligung jederzeit für die Zukunft per E-Mail an marie-odile.buchschmid@t-online.de widerrufen. Detaillierte Informationen zum Umgang mit Nutzerdaten finden Sie in meiner Datenschutzerklärung.
Please wait