Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

8139962206 5f5dbd07c8 b

Il est des commémorations dont on se passerait bien, au sens où l’humanité, elle, se serait bien passée des chapitres écrits en lettres de sang dans le livre de la grande Histoire auxquels elles renvoient.
La Première Guerre mondiale en fait partie. Selon le ministère de la Défense, elle a coûté la vie à 1 395 000 militaires auxquels il convient d’ajouter les pertes civiles (300 000 d’après Wikipédia) et les blessés militaires (4 266 000 toujours d’après Wikipédia). Quant à ceux qui n’ont miraculeusement pas croisé la route de la Grande Faucheuse et sont revenus sans une égratignure, ils n’étaient indemnes que physiquement.

La plupart des familles françaises comptent sur les branches de leur arbre généalogique, au moins un “mort pour la France“, un ancien combattant et/ou une “gueule cassée“. Pour les gens de ma génération (1964), dont les grands-parents sont nés un peu avant, pendant ou juste après la guerre, 14-18 n’a donc pas été seulement un sujet au programme d’histoire de terminale. Ainsi, l’un des frères aînés de mon grand-père paternel fut-il « tué à l’ennemi » non loin de Verdun en avril 1916. Né en septembre 1896, il n’avait pas 20 ans…

Fiche Camille RosticherJ’ai pu retrouver sa fiche (cf. photo ci-contre) grâce au moteur de recherche prévu à cet effet sur le site du ministère de la Défense (Mémoire des hommes). Je me souviens encore de l’émotion qui nous avait tous étreints lorsque nous eûmes entre les mains son livret militaire maculé des taches brunes du sang qu’il versa pour la France, ce sang qui comme le dit Jean Ferrat dans Nuit et Brouillard « sèche vite en entrant dans l’histoire ».

Comment oublier par ailleurs l’ossuaire de Douaumont visité par une belle journée d’été et cette plaine où le vent ne faisait pas onduler des épis de blé mais gémissait entre des rangées de croix blanches parfaitement alignées et se succédant jusqu’à l’horizon ?

11. November in Frankreich

1024px Paris Arc de Triomphe de lEtoile Cérémonie du 11 novembre 2011 001

Mit dem am 11. November 1918 in Compiègne (Departement Oise, Region Hauts-de-France) unterzeichneten Waffenstillstand fand der Erste Weltkrieg ein sowohl von den Zivilbevölkerungen als auch von den Soldaten herbeigesehntes Ende. Die Menschheit solle nie wieder ein solches Unheil heimsuchen; Das sei man schließlich den Millionen Toten schuldig, wurde überall gelobt. Bis heute kann man sich in Frankreich das Ausmaß der Tragödie und deren Auswirkungen vergegenwärtigen. Man denke nur an die Ehrenmäler mit ihren ermahnenden Kohorten von Namen, die in der Nachkriegszeit in nahezu allen französischen Gemeinden (36.529 an der Zahl) aus dem Boden schossen, oder an die seitdem nie wieder blühenden Landschaften Nord- und Ostfrankreichs, wo der Wind keine Weizenähren mehr streift, sondern weiße Kreuze …

Seit 1922 ist der 11. November in Frankreich ein Feiertag. An diesem Tag, so will es das republikanische Ritual, legt der französische Präsident am Grab des unbekannten Soldaten am Arc de triomphe (Triumphbogen) in Paris einen Kranz nieder, facht die ewige Flamme an und hält eine Schweigeminute ab, um der im Kampf um die Freiheit gefallenen Soldaten zu gedenken. Ihm machen es so gut wie alle französischen Bürgermeister nach.

2009 nahm Angela Merkel auf Einladung von Nicolas Sarkozy an der Gedenkfeier teil und würdigte in ihrer Rede die deutsch-französische Freundschaft: »[…] die Zeremonie, die wir eben erlebt haben, hat mich tief bewegt. Deutsche und französische Soldaten – vereint im ehrenden Gedenken an die Gefallenen. Deutsche und Franzosen – einst erbitterte Gegner, heute verbunden als Nachbarn in einer Weise, die auch anderswo auf der Welt die Hoffnung und die Zuversicht nährt, dass auch dort tiefe Gräben überbrückt und überwunden werden können.

Es ist eine Gnade der Geschichte, dass wir heute, da wir am Grab des unbekannten Soldaten stehen, sagen können: Die deutsch-französische Aussöhnung und Freundschaft – sie sind ein Geschenk. Die Freiheit unseres Kontinents Europa – sie ist ein Wunder. Wir wissen nur zu gut, wie kostbar beides ist. Wir verpflichten uns, beides zu bewahren und zu schützen.

Vive (Es lebe) la France, vive l’Allemagne, vive l’amitié franco-allemande!«

 

Dis-moi ce que et comment tu achètes et je te dirai qui tu es !

Dernièrement, j’ai laissé tomber ma carafe à café isotherme qui n’a malheureusement pas survécu à sa rencontre fracassante avec le sol de ma cuisine. La décision de remplacer cette fidèle alliée dans ma lutte quotidienne pour réduire mon empreinte carbone – en m’évitant de faire sans cesse réchauffer du café – s’imposant d’elle-même, j’ai mis le cap sur un grand magasin munichois aux faux airs de Galeries Lafayette.

department store 1192100 1920Parvenue à l’étage idoine, je m’attendais à trouver un rayon présentant tous les récipients isothermes de la création et me permettant de comparer leurs caractéristiques en un minimum de temps. C’était compter sans le concepteur de ce Living Etage qui, ayant regroupé les produits par marques, avait prévu de me faire passer du stand d’une marque à celui d’une autre comme on fait découvrir successivement à des touristes les îlots d’un archipel lors de l’excursion en bateau comprise dans le séjour all inclusive qu’ils ont acheté sur le site Internet d’un voyagiste low cost. Manque de chance : s’il y a bien une chose que je déteste, c’est justement qu’on me mène en bateau !

Weiterlesen

Arrêt sur images de vacances

IMG 2285

A voir en ce moment et jusqu’au 4 octobre, à l’Institut français de Munich, une très jolie expo-photo organisée par Atout France, l’agence de développement touristique de la France et intitulée IMAGINE FRANCE by the sea. Elle permet de (re)découvrir 26 stations balnéaires françaises à travers le regard et l’objectif de la photographe Maïa Flore. Une bonne manière de renouer avec les impressions si vivaces encore des dernières vacances à l’heure où déjà la marque du maillot s’estompe…

(Photos : © Maïa Flore et Atout France)

Marie-Odile Buchschmid
Birkenweg 14
82291 Mammendorf

marie-odile.buchschmid@t-online.de
www.moenmots.de
Linkedin