“Monsieur Daumier, votre série est charmante !“

Exposition du 06.12.12 au 24.02.13 à la Pinakothek der Moderne (Munich)

Daumier, Daumier… Pas étonnant que ce nom vous dise quelque chose, vous avez forcément vu au moins une de ses caricatures dans l'un des manuels d'histoire qui ont jalonné votre carrière scolaire. Mais si, voyons, rappelez-vous, Daumier, c'est celui qui représentait Louis XVIII avec une tête en fome de poire – piriforme quand on veut faire savant. Ça y est, ça revient ?

Cette exposition que je suis allée voir en me disant qu'elle m'inspirerait peut-être un article était l'une des nombreuses manifestations organisées dans le cadre des noces d'or franco-allemandes. Ça, vous en avez forcément entendu parler, on nous en a servi à satiété durant des semaines. Plus ça se refroidit entre nos deux pays et plus on insiste sur l'amitié qui nous lie !

Weiterlesen

Ambassadrice de France… malgré moi

MO se mêle de politique

Invitée hier chez une amie, j'ai passé une excellente soirée au cours de laquelle fut abordée entre autres sujets, la situation politico-économique de la France. Hormis votre serviteure, les personnes attablées étaient toutes de nationalité allemande. Question à un centime d'euro comme dirait l'une de mes collègues : pensez-vous que la situation politico-économique de l'Allemagne pourrait être l'un des sujets de conversation de Français en train de tailler une bavette au propre comme au figuré ? !

Expatriée, je suis de facto une ambassadrice, inofficielle mais non moins réelle, de mon pays. Et ce n'est pas là une nouvelle manifestation de mon ego surdimensionné. C'est un fait ! Autant dire que le poids de cette “fonction“ s'est fait particulièrement lourd durant la période 2007-2012.

Weiterlesen

Bescherelle revu et corrigé

Être

je suis Charlie
tu es Charlie
il/elle/on est Charlie
nous sommes Charlie
vous êtes Charlie
ils/elles sont Charlie

Avoir
j'ai un crayon
tu as un crayon
il/elle/on a un crayon
nous avons un crayon
vous avez un crayon
ils/elles ont un crayon

Faire
je fais un dessin
tu fais un dessin
il/elle/on fait un dessin
nous faisons un dessin
vous faites un dessin
ils/elles font un dessin

etc.

Chagall, entre guerre et paix

Musée du Luxembourg à Paris, jusqu'au 21 juillet 2013

Tour de force : je vais vous recommander une exposition que je n'irai voir qu'à la fin du mois lors de mon prochain séjour parisien.
Il se trouve que je viens d'écrire un article sur l'exposition Chagall, qui donne son nom à cette chronique. Pour le magazine Écoute du mois de mai (en vente en kiosque et dans toutes les bonnes librairies à partir de la fin du mois d'avril. Si vous êtes l'heureux propriétaire d'un Ipod, Iphone ou Ipad, je ne peux que vous recommandez de télécharger l'application correspondant à l'exposition. Elle vous permettra une avant-visite très instructive. Moi qui n'aurai jamais assez du reste de ma vie pour combler mes lacunes en peinture, j'ai été fascinée par la lecture des tableaux sélectionnés pour figurer dans l'application. J'arrive à Paris le 22 mars à 12h30 et je peux vous assurer que dès que j'aurai déposé ma valise à l'hôtel, je me précipiterai non pas au salon du Livre, motif essentiel de mon séjour dans la capitale, mais au musée du Luxembourg !

Convictions ou intérêt personnel ? Telle est la question !

Comme tous les Français devraient le savoir, vu la fréquence à laquelle les médias hexagonaux parlent de l'Allemagne – au 20 heures de France 2 du 15 juillet par exemple, à propos de la prétendue reprise économique évoquée par François Hollande à l'occasion de la rituelle interview du chef de l'État du non moins rituel 14 Juillet –, nous sommes de ce côté-ci du Rhin en pleine campagne électorale (renouvellement du Bundestag). Ou plutôt nous devrions l'être car je dois avouer qu'une fois de plus je me demande quand ça va vraiment commencer et je redoute qu'une fois de plus, lorsque je vais enfin avoir l'impression que ça démarre, je serai en train de regarder à la télévision la soirée consacrée le 22 septembre prochain aux résultats desdites élections ! Où sont les invectives, les empoignades verbales, les supputations alimentées par les innombrables sondages, les meetings au cours desquels certains candidats s'élèvent au rang de tribun et semblent pouvoir accéder aux plus hautes fonctions, faisant oublier l'espace de quelques heures la représentativité en réalité négligeable de leur courant politique ?

Weiterlesen

Marie-Odile Buchschmid
Rehweg 38
85598 Baldham

marie-odile.buchschmid@t-online.de
www.moenmots.de
Linkedin