Catherine Millet à l’Institut français de Munich

MO CMC’est en 2001, à l’occasion de la parution de La Vie sexuelle de Catherine M. (Seuil) que le grand public a découvert Catherine Millet. Ce premier récit autobiographique, que Jour de Souffrance (Flammarion, 2008) et Une enfance de rêve (éditions Flammarion, 2014)

(Photo : © Charlotte Dzitko)

ont complété, a constitué à l’époque un « coup de tonnerre littéraire » et a connu un succès considérable (2,5 millions d’exemplaires vendus dans le monde, traduction dans une quarantaine de langues).

 

Venant à Munich pour une conférence sur Jörg Immendorf à la Haus der Kunst, celle qui est aussi directrice de la rédaction d’art press et critique d’art, avait accepté de faire un détour par l’Institut français afin de présenter son dernier ouvrage littéraire, Aimer Lawrence (Flammarion, 2017). Monsieur Thomas Vautravers, directeur de l’Institut, m’ayant fait l’honneur de me confier la modération de cet événement, je me suis donc entretenue durant une heure avec Catherine Millet, qui a ensuite répondu aux questions de l’auditoire avant de dédicacer son livre.

J’aurais pu intituler ce billet Catherine Millet et moi moins pour des raisons de "branding" qu’en référence à Dali et moi, un ouvrage à propos duquel Catherine Millet a écrit : « Mon approche est objective car elle s’appuie scrupuleusement sur les écrits de l’artiste ainsi que sur son œuvre […]. Mais j’assume sa part subjective laquelle tient à la capacité qui a été la mienne de me glisser dans le texte dalinien. Si je me suis engagée dans ce travail, c’est que cette œuvre me touche […] en profondeur. […] La compréhension des liens subjectifs et souvent enfouis qui nous attachent à une œuvre est un mode d’accès qui en vaut bien un autre pour une compréhension objective de cette œuvre. » (Dali et moi. Gallimard, 2005). C’est exactement dans cet esprit que j’avais conçu mon entretien avec l’auteure et il me semble que c’est ce qui en a fait un moment véritablement privilégié non seulement pour moi, mais aussi pour les personnes qui y ont assisté.

Marie-Odile Buchschmid
Birkenweg 14
82291 Mammendorf

marie-odile.buchschmid@t-online.de
www.moenmots.de
Linkedin