Über das Komma und solche Sachen

Derniere proust

Folgender Satz aus dem letzten Interview von Frank-Walter Steinmeier mit der SZ (Ausgabe vom 27.1.17) besitzt meiner Ansicht nach das Zeug zum Zitat: »In der Interpunktion der Außenpolitik gibt es keinen Punkt, immer nur ein Komma.« Der Ex-Außenminister und angehende Bundespräsident meinte damit, dass es in der Diplomatie keine »abschließenden Lösungen« gebe.

Warum diese Aussage meine Aufmerksamkeit weckte, hängt weniger mit ihrer Bedeutung zusammen, als mit der Tatsache, dass das Komma in der Linkedin-Gruppe Du bon usage de la langue française*, der ich schon länger angehöre, gerade thematisiert wurde. Der daraus entstandenen Diskussion ist diese Kolumne zu verdanken.

Weiterlesen

Inattendu !

 Tout comme le président de la République français est traditionnellement le candidat naturel à sa propre succession, il est d’usage que le chef d’un parti politique allemand endosse le costume de candidat à la succession du chancelier en exercice. Enfin, en principe car après que François Hollande a renoncé à demander aux Français de le confirmer pour cinq années supplémentaires dans les fonctions qui sont actuellement les siennes, ne voilà-t-il pas que Sigmar Gabriel, président du Parti social-démocrate, vice-chancelier et ministre de l’Economie et de l’Energie, lui emboîte le pas et ce, pour la même raison : une courbe de popularité en berne ?

Qui aurait cru que François Hollande donnerait jamais envie à quelqu’un de suivre son exemple ?!

22 janvier 1963 – 22 janvier 2017

Si le 22 janvier dernier était aussi le jour du premier tour de la primaire de la gauche, il était pour moi avant tout le jour anniversaire de la signature par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer au Palais de l’Elysée, à qui il doit son nom, du traité gravant dans le marbre la réconciliation de la France et de l’Allemagne. En guise de commémoration, la réponse signée Alphonse de Lamartine à un poème particulièrement belliqueux de Nikolaus Becker intitulé Der freie Rhein.

Chutes du rhin

Weiterlesen

Revenu universel : l’arbre qui cache la forêt ?

Vous avez dit Revenu universel ?

Benoit Hamon meeting Saint Denis profil
Lors du deuxième débat de la primaire de la gauche, Benoît Hamon a rappelé la raison qui l’a amené à faire du RU la mesure phare de son programme : la raréfaction du travail(1). Cet argument a provoqué chez moi comme une impression de déjà-entendu ou de déjà-lu.

Weiterlesen

Zéro pointé pour le Front national !

Invitée mercredi dernier (7 décembre) au 20 Heures de TF1 à réagir à la victoire de François Fillon à la primaire de la droite, Marine Le Pen a commis une bourde qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd outre Rhin. Considérant, ce qui est déjà contestable en soi, que François Fillon présentait sa candidature « au nom du Medef, au nom de la Commission européenne, au nom de Monsieur Schäuble », elle a attribué à ce dernier le ministère de l’Economie au lieu de celui des Finances !
On conseillera à la candidate du FN à l’élection présidentielle de revoir sa copie et de méditer ce précepte fameux attribué à un général chinois du VIe siècle avant J.-C. : « connaître son adversaire et se connaître soi-même permet de remporter la victoire sans risque. »

Marie-Odile Buchschmid
Birkenweg 14
82291 Mammendorf

marie-odile.buchschmid@t-online.de
www.moenmots.de
Linkedin

Newsletter Abonnement

Bitte geben Sie Ihre E-Mail-Adresse ein und klicken Sie anschließend auf Newsletter abonnieren.
* Mit der Anmeldung zum Erhalt des Newsletters akzeptiere ich die Datenschutzbestimmungen und erkläre mich einverstanden, dass moenmots.de mir per E-Mail Informationen zusendet. Die Einwilligung zum Bezug des Newsletters kann jederzeit mit Wirkung für die Zukunft widerrufen werden. Hinweis: Sie können Ihre Einwilligung jederzeit für die Zukunft per E-Mail an marie-odile.buchschmid@t-online.de widerrufen. Detaillierte Informationen zum Umgang mit Nutzerdaten finden Sie in meiner Datenschutzerklärung.
Please wait